Publié le Laisser un commentaire

Un composteur pour les balcons !

Composteur individuel EKOVORE 275L installé sur un balcon

Le petit dernier de la famille des composteurs individuels Ekovore est spécialement conçu pour s’installer sur les balcons. Ses 45 centimètres de large offre une solution de compostage idéal pour un ménage (275L) sans envahir votre balcon. Le sol vivant contenu dans la table d’ensemencement permet de composter sans contact avec le sol.

Publié le Laisser un commentaire

5 composteurs individuels EKOVORE

Gamme de 5 composteurs individuels EKOVORE

EKOVORE lance une gamme de 5 composteurs individuels

La loi AGEC

À partir du 1er janvier 2024, les particuliers devront disposer d’une solution pratique de « tri à la source » des biodéchets. Il sera nécessaire, pour cela, de disposer d’un composteur individuel, qui permettra de réduire le nombre d’allers et venues des camions poubelles.
Une démarche éco-responsable bénéfique pour l’environnement!

La gamme de composteurs individuels Ekovore 

Fort d’un savoir-faire de dix ans pour la conception et la fabrication de composteurs partagés, Ekovore lance une gamme de composteurs à monter soi-même, spécifiquement conçus pour les besoins des particuliers :

– L’ergonomie du vidage
Pour lutter contre la fatigue lors du vidage, nous avons conçu le composteur sur pieds avec un fond incliné et en hauteur. Ceci permet, selon les modèles, un vidage par gravité dans une brouette ou dans un récipient.

– Un volume fermé sur 6 cotés
Pour lutter efficacement contre tout risque de rongeur le volume est entièrement clos avec un fond et des couvercles en acier galvanisé.

– Hors sol pour une installation sur tout sol
Pour pouvoir composter sur toutes surfaces (même sans sol), ce composteur dispose d’une « table d’ensemencement » intégrée, unique en son genre : les micro-organismes (qui transforment les biodéchets en compost) restent présents dans un double-fond même après le vidage du composteur.

– Cinq composteurs, quatre capacités
Pour répondre avec précision à l’ensemble des usages, 5 composteurs sont proposés :

275L de 1,10m spécifiquement conçu pour les balcons
300L de 1,25m compact avec vidage facilité par brouette
500L de 1,55m avec vidage facilité par brouette
500L de 1,10m compact avec vidage facilité pour récipient
800L de 1,55m grande capacité avec vidage facilité pour récipient

Produire son propre engrais

Avec les composteurs individuels Ekovore, vous pouvez désormais produire, en tout lieu, votre propre engrais écologique en valorisant vos déchets organiques des repas et en utilisant le compost pour fertiliser votre jardin, vos plantes d’intérieur. 

Publié le Laisser un commentaire

EKOVORE aux Tuileries | Jardins, Jardin 2023

Bandeau de présentation de l'événement Jardins, Jardin, organisé aux Tuileries en juin 2023

Du 1er au 4 juin, nous serons au Jardin des Tuileries, au Bosquet des Innovations, pour vous présenter 3 nouveaux outils dédiés aux jardins-potagers.
Rencontre PRESSE 31 mai
| Rosiluv, notre collecteur d’eau pluviale
| Le composteur individuel Ekovore 300L
| L’uritonnoir, notre urinoir sec

Pour en savoir plus : www.jardinsjardin.com

Publié le Laisser un commentaire

6ème rencontres nationales des budgets participatifs à ANGERS

Présentation du fonctionnement de PLUV, collecteur-réservoir d'eau pluviale installé aux jardins partagés des Hauts de Saint Aubin à Angers, aux différents services techniques en charge des budgets participatifs en France

Dans le cadre des 6ème rencontres nationales des budgets participatifs à ANGERS, les élus et agents des collectivités territoriales ont pu découvrir in situ deux projets initiés par cette dynamique citoyenne : EKOVORE, le composteur collectif urbain et PLUV, le réservoir-collecteur d’eau pluviale pour jardins familiaux. Les projets liés à la transition écologique occupent aujourd’hui une part prépondérante des budgets participatifs. Un levier de plus en plus prisé par les citoyens pour créer des territoires résilients.

Publié le Laisser un commentaire

Designer(s) du Design

Livre "Designer(s) du Design", ouvert à la page composteur collectif EKOVORE et Reënstok, colonne-réservoir d'eau pluviale

“L’usager, ses actions et ses besoins réels sont toujours au centre de la conception, avec une obsession : limiter l’empreinte écologique. Une manière de souligner que nous sommes avant tout des citoyens du monde, d’un alter-monde possible et, surtout souhaitable.” Faltazi

Extrait de Designer(s) du design. Panorama inédit de l’évolution, de la diversité et de la richesse du design contemporain français. Il propose une sélection de projets de designers engagés et révèle les démarches des entreprises qui illustrent l’esprit français. ⁠

Merci NoDesign pour cette invitation à présenter nos travaux au sein de ce bel ouvrage !

Designer(s) du Design – FYP Éditions

Publié le Laisser un commentaire

Le design peut-il changer le monde ?

Couverture du Hors-série Télérama "Le design peut-il changer le monde?" sur le composteur collectif EKOVORE

Comme le dit très bien Giovanna Massoni à propos du design de service écologique : “Un objet bien conçu ne fait pas “économie circulaire”. Un service y parvient.

“L’agence FALTAZI, par exemple, a installé à Nantes et Angers ses composteurs collectifs urbains Ekovore, qui permettent de réduire des deux tiers les déchets organiques ménagers.”

Merci Xavier de Jarcy pour ce judicieux hors-série de Télérama !

Ville de NantesVille d’AngersProjet 51 – Composteurs collectifs publics d’AngersCocyclerCompostriLABEL VERTe

#composteur #service #valorisation #ekovore #Faltazi #économiecirculaire

Publié le Laisser un commentaire

Leur composteur dévore les déchets des citadins 

Les deux référents du composteur collectif EKOVORE angevin place Grégoire Bordillon à Angers

L’Ekovore recueille les déchets de quarante foyers du quartier de La Doutre pour les composter… sans odeur et sans rat ! 

30 % de nos déchets sont composés de matières organiques qui, bien compostées avec l’aide des bactéries, insectes et lombrics, peuvent donner une bonne terre pour amender jardins et jardinières. Trois Angevins, Morane Berthelot, Bérengère Lejeune et Christian Dard, ont réfléchi à comment permettre aux habitants sans jardin de valoriser les restes de leurs repas. Quand on vit en ville, dans un appartement ou une maison sans jardin, difficile de composter épluchures de fruits, de légumes, fleurs fanées, restes de déjeuner, sachets de thé sans agrafes, feuilles, herbes… Tout cela part à la poubelle au lieu de se transformer en or pour les végétaux.

Trois autres prévus en centre-ville 

En 2018, porté par ces trois habitants sensibilisés au problème, le projet de composteur urbain collectif a été retenu lors du vote du budget participatif de la Ville. À la mi-décembre 2019, dans la Doutre, place Grégoire Bordillon était installé le premier Ekovore de la ville, à deux pas de l’école du même nom. « Un prototype était testé à Nantes (Loire-Atlantique) depuis quatre ans. Il a été amélioré pour Angers. Un concours a sélectionné des artisans de la région dans plusieurs corps de métiers intervenant dans la construction de ce matériel : chaudronnier, soudeur, menuisier, Compagnons du devoir et entreprises d’insertion », explique Bérengère 

Lejeune. Elle a rallié, avec Morane Berthelot et Christian Dard, l’association de la Maison de l’agriculture urbaine, qui les a accueillis à bras ouverts. Au loin, la forme pyramidale du composteur gris domine la place. À l’intérieur, deux bacs recueillent les déchets de quarante foyers inscrits lors des permanences des bénévoles. Un troisième bac contient le compost pour la maturation finale. Une plaque anti-nuisible empêche la venue de rats et d’insectes. Quand on s’approche, pas d’odeur persistante, grâce à un revêtement spécial qui garde d’éventuelles odeurs. Le composteur ferme à clé pour éviter les dépôts anarchiques et les dégradations. Christian Dard espère que le quartier va s’emparer du fonctionnement de l’Ekovore. Vingt-cinq bénévoles sont chargés des clés, assurent des permanences le lundi et mercredi, de 18 h à 19 h, et le samedi, de 10 h à 11 h. « On peut s’inscrire sur la liste d’attente pour avoir accès au composteur, qui est déjà complet. On espère qu’il va susciter d’autres initiatives. » Déjà, trois autres Ekovores sont prévus cette année en centre-ville, quartier Lafayette et place Ney. 

Ouest-France